Quand la marche raconte la ville. Quelques itinéraires de la cour à Bruxelles (XVIe-XVIIe siècles)

Contenu principal de l'article

Stéphane Demeter Cécilia Paredes

Résumé

Au cours des siècles passés, la ville a été régulièrement parcourue à pied par les élites urbaines à l’occasion de manifestations publiques. La marche à travers la ville apparaît dans ce contexte comme le fil directeur de véritables spectacles ambulants qui ont contribué à asseoir le pouvoir d’un souverain ou de ses représentants sur un territoire. À la lumière des livres de cérémonies et d’autres témoignages, la présente contribution s’attache aux pas de ces marches d’autrefois à Bruxelles, aux XVIe et XVIIe siècles. L’étude des textes suivant une perspective diachronique et la mise en cartographie des informations livrées permettent de reconstituer des itinéraires qui, au fil du temps, se sont imposés comme des cheminements récurrents et particuliers dans la ville, à la fois historiques et symboliques. Ces marches racontées à la fois par le texte et l’image, racontent à leur tour… Elles nous éclairent sur la pratique de la ville par les acteurs et spectateurs des festivités urbaines et sur la ville elle-même.

Détails de l'article

Comment citer
DEMETER, Stéphane; PAREDES, Cécilia. Quand la marche raconte la ville. Quelques itinéraires de la cour à Bruxelles (XVIe-XVIIe siècles). CLARA Architecture/Recherche, [S.l.], n. 1, p. 80-101, mars 2013. ISSN 2593-5747. Disponible à l'adresse : >https://clararevue.ulb.be/OJS/index.php/CLARA/article/view/13>. Date de consultation : 16 oct . 2018
Rubrique
Dossier thématique