L' appropriation de la nature dans le Bénin méridional. Observations à partir des cours-jardins à Abomey

Contenu principal de l'article

Quentin Nicolaï

Résumé

L’article porte sur l’appropriation de la nature dans les cours-jardins à Abomey, dans le Bénin méridional. Il part de la constatation, établie lors de mon expérience de terrain, de la présence de plantes importées dans certaines de ces cours. Ces plantes ne sont pas arrivées là par hasard : leur répartition en plate-bande, en parterre, de part et d’autre d’une entrée ou d’une allée, donne à penser que non seulement ces plantes ont été choisies consciemment, mais aussi que leur disposition, influencée à des degrés divers par les aménagements paysagers qui agrémentent la ville depuis la période coloniale, est recherchée. Je m’intéresserai à ces transplantations, à travers le prisme de la discipline architecturale dans laquelle la nature est bien souvent reléguée à un rôle de décor, de fond devant lesquels se détachent l’architecture et les pratiques. J’entends explorer, à partir d’une mise en exercice du dessin d’architecture, d’autres manières d’articuler ce que la pensée moderne a jusqu’ici séparé.

Détails de l'article

Comment citer
NICOLAÏ, Quentin. L' appropriation de la nature dans le Bénin méridional. Observations à partir des cours-jardins à Abomey. CLARA Architecture/Recherche, [S.l.], n. 4, p. 147-172, f?vr. 2017. ISSN 2295-3671. Disponible à l'adresse : >https://clararevue.ulb.be/OJS/index.php/CLARA/article/view/108>. Date de consultation : 22 sept. 2017
Rubrique
Dossier thématique