Au croisement entre réflexion théorique et enjeux concrets
L’ambition de la revue est à la fois d’aborder des thématiques qui correspondent à des enjeux concrets tout en prenant le recul nécessaire à une analyse globale. Ce premier dossier thématique mélange les genres et les disciplines de l’Antiquité à nos jours. Ces articles scientifiques s’accompagnent d’autres formes d’écriture propres au champ architectural et urbain opérationnel, telle cette évaluation des aménagements
urbains entrepris à Lyon durant la dernière décennie.
Les articles interrogent les formes urbaines et architecturales qui entourent ceux qui marchent : les portiques le long des rues antiques ou aux abords des temples évoquent la forme archétypale de la déambulation, celle des stoïciens sous la stoa, de la figure du marcheur dans les traités d’architecture romains, tandis que les parcours décorés à l’occasion des Joyeuses Entrées à Bruxelles sont ceux des princes en procession, admirés par la foule. L’apport de la space syntax à la compréhension des parcours dans les vestiges incas ou encore les prothèses développées pour les piétons, telles le tapis roulant, sont également autant de contributions originales aux études sur la marche. Comme l’est aussi le point de vue critique qui amène à retourner la question de la marche en interrogeant l’immobilité.

Apartés, focus
CLARA, ce sont aussi des apartés, des focus plus précis sur des activités culturelles, une personnalité en vue, des projets, des travaux remarquables. Pour garder le lien avec ce qui fait l’essence de la discipline architecturale: le dessin, le graphisme, les productions culturelles. Dans ce premier numéro,
– un entretien avec l’architecte Anne Lacaton (dont on connaît le credo : tirer parti d’un lieu pour offrir une grande capacité d’usage et d’appropriation comme elle l’a démontré en construisant l’Université Pierre Mendès-France à Grenoble ou en rénovant le Palais de Tokyo à Paris), Docteur Honoris Causa 2012 de la faculté d’architecture de l’ULB
– une piquante Lettre à Clara écrite par des étudiants organisant un cycle d’ateliers nocturnes qui témoigne du pouvoir de la culture à former les esprits de demain.

Une dose d’inédit et d’insolite
Clara, c’est enfin une ouverture sur des documents inédits, des archives d’architectes, un rapport entre le texte et l’image qui questionne notre regard sur l’architecture et l’urbanisme.

Publiée: 2013-03-01

Editorial

Comité éditorial

7-8

Vers une approche pluridisciplinaire de la marche et de l’espace urbain

Judith le Maire, Loir Christophe, Anne Desprechins

19-26

La marche, le marketing du corps

Dominique Rouillard

149-166